Dans le noir

Dans ma boîte, on fait des animations toute la semaine dans le cadre de la semaine du handicap.

Entendons-nous bien : je suis partagée sur le sujet. Je trouve bien qu'on le fasse, dommage que ça ne soit qu'à ce moment-là.

Triste que ça soit une façon d'avoir des choses à dire pour montrer que chez nous, on lave plus blanc. Mais consciente que c'est quand même une occasion (même mauvaise) de faire des choses bien (et clin d'oeil à Kozlika : pourtant y a pas Glenn Close dedans !!).

Tout ça pour dire que cet après-midi, je suis de conférence, et demain, je mange dans le noir, avec ma collègue copine.

Etonnée par des réactions de rejet assez fortes de la part de certains de nos camarades.

Contente d'avoir l'occasion de le faire.

Curieuse de ce que je vais apprendre, sur les autres, sur moi.

Commentaires

1. Le jeudi 17 novembre 2011, 10:51 par Floh

Oh sympa quand même comme initiatives, même si je comprends les questions et hésitations...
Et ça fera sûrement l'objet d'1 ou 2 chouettes billets de débrief ;)
Bises!

2. Le jeudi 17 novembre 2011, 11:55 par Anne

Floh, oui oui, sympa. Disons que c'est la comm qui en est faite après qui me gêne. Mais mieux vaut ça et utilisé après que rien, sans doute !

On verra, pour le débrief. Suis moyennement inspirée ! Bises

3. Le jeudi 17 novembre 2011, 16:48 par Dr. CaSo

Le pire, c'est de ne rien faire du tout, donc mieux vaut faire des trucs imparfaits que rien :) Ca donnera peut-être des idées à d'autres, ça fera peut-être réfléchir certains, ça changera peut-être un tout petit petit petit truc quelque part... et c'est mieux que rien, c'est un pas dans la bonne direction :)

4. Le jeudi 17 novembre 2011, 17:18 par Anne

Dr Caso, oui, c'est bien pour ça que la balance finit toujours pas pencher du côté : je mets de côté cet aspect qui me chiffonne et j'y vais.

Au même titre que là, la conférence dont je sors, je me disais : il n'y a que des personnes déjà sensibilisées. Dommage de ne pas avoir plus de "novices". Sauf qu'on ne peut pas forcer les novices, mais on peut donner des mots, des concepts, des outils pédagogiques aux personnes intéressées pour relayer, autour d'elles, les paroles fortes.

5. Le jeudi 17 novembre 2011, 19:57 par Raphaelle

Au futur*scope y'a une animation "Dans le noir", on fait un parcours dans le noir le plus total, guidé par un aveugle. C'est vraiment très perturbant de devoir se guider avec ses autres sens. Manger, c'est encore plus compliqué j'imagine! J'aimerais bien avoir la chance de pouvoir le faire (même si je comprends ton sentiment partagé sur cette semaine spéciale).

Bisous :)

6. Le jeudi 17 novembre 2011, 22:48 par Flo

dis je suis curieuse, pourquoi des réactions de rejets ?

7. Le vendredi 18 novembre 2011, 07:46 par fredoche

Dans mon ancienne boîte on faisait beaucoup de choses à cette occasion, avec à chaque fois un autre handicap mis en valeur (moteur, malvoyance, etc.) c'était très intéressant et tout le monde participait, même les moins sensibilisés, parce que c'était pris sur le temps de travail (je travaillais en call center).
Dans ma nouvelle boîte, ma collègue d'en face est handicapée, mais sorti de là, on ne fait rien. C'est assez nase, je dois dire.

8. Le vendredi 18 novembre 2011, 08:27 par Anne

Raphaëlle, il y a un restaurant dans Paris qui permet de vivre cette expérience...

Flo, je ne sais pas vraiment. Celui qui m'a le plus marqué, c'est un de nos camarades récurrents dont je me disais que curieux et tourné vers les humains, il ferait joyeusement avec nous. Et non, il freine des deux pieds, manifeste un refus non violent mais très ferme. Ca m'étonne beaucoup.

frederique, ici aussi, c'est sur le temps de travail, pour l'essentiel de ce qui s'est fait cette semaine. Pour autant, hier après-midi on était moins de trente, on doit être 350... do the maths.

Ceci dit il y a peut-être des personnes avec un handicap non visible, autour de toi, au bureau ? (Et puis ils rejettent l'idée de faire ou bien ils l'accepteraient volontiers ?)

9. Le vendredi 18 novembre 2011, 12:59 par Pappo-Stef

Je pense que manger dans le noir pour certaines personnes doit représenter un truc branchouille à la con, d'où le rejet. Enfin c'est une hypothèse.
Je t'avoue que j'aurais un peu d'appréhension, ne pas voir ce qu'on me sert, je sais pas, ça me mettrait vraiment mal à l'aise, pas sûre que je mange d'ailleurs (manque de confiance, paranoïa ??)
Tu nous raconteras, j'espère.

10. Le vendredi 18 novembre 2011, 14:28 par Anne

Huhu, tu as fréquenté les Borgia, dans une vie antérieure, Pappo ? Oui, je vais vous raconter lundi, je pense ! C'était bon, instructif, et on s'est bien amusés.

11. Le vendredi 18 novembre 2011, 14:45 par Floh

Rhoooooo, des bisous du vendredi sur un billet du Jeudi!! Tout se perd ma pov'dame, tout se perd...

:heart:
12. Le vendredi 18 novembre 2011, 15:01 par Anne

Ca va les consommateurs ? C'est pas trop cher l'abonnement pour avoir un billet par jour ? :-D

Bisous aussi, ma Floh !

13. Le vendredi 18 novembre 2011, 17:29 par Dr. CaSo

C'est pareil pour tout, ceux qui devraient le plus participer sont ceux qui participent le moins. Cmme dans mon centre d'aide aux étudiants: ceux qui ont le plus besoin d'aide sont ceux qui viennent le moins souvent. Et c'est do the math, sans S ;)

14. Le vendredi 18 novembre 2011, 19:07 par Pappo-Stef

Je crois que j'ai besoin de voir ce que je mange, parce que seulement de penser à manger dans le noir -> :sick:
C'est marrant, ton billet révèle un truc chez moi que je ne savais pas :)

15. Le vendredi 18 novembre 2011, 19:29 par Anne

Dr Caso, oh merci, je dois la faire tout le temps en plus !!!

Pappo huhu, je suis pour toi un révélateur. MOuarf mouarf mouarf.

16. Le samedi 19 novembre 2011, 06:38 par julio

Et pour le banquier vous n’organiser pas la semaine du banquier déprimé avec collecte de fond pour ces œuvres ! J’ai jamais trop bien comprit ces journées contre ou pour ceci ou cela a la maison ont ma toujours montrer que la place principale était pour le plus fragile et qu’il était toujours servie le premiers. Je vous apprendre rien en vous disent qu’enfant et adolescent la première place était la mien ça a bien changé depuis d’ailleurs ! (adulte j’ai réussie à me dégager de ces attentions qui était vraiment pesante pour moi)
Bon ! Toutes les initiatives pour consciences les autres sur les difficultés et les souffrances des personnes différentes et une bonne chose !
Bon courage a toi ! ;)