Mot-clé - Bisounoursland

Fil des billets

lundi 25 octobre 2010

Sous la pression !!!

Bien.

Gens de l'internet, du bloug et de la vie.

J'ai bien noté que vous me mettiez une pression d'enfer pour voir ma couverture à manches si joliment décorée.

Du coup, et comme ça fait longtemps qu'on a pas joué, je vais m'exécuter.

Mais...

... en dernier !

La galerie 2010 des tenues de cocooning et autres vêtements bizarres mais confortables démarre officiellement aujourd'hui. Vous avez jusqu'au10 novembre pour m'envoyer vos photos (par mail : anne (@) chiboum (point) net)

Vous m'envoyez les photos. Je les publie. Et je vous montre ma couverture.

La seule contrainte : je vous veux dedans (puisque vous me vouliez dans la mienne. Non mais ho. J'ai l'air d'un gentil bisounours mais faut pas se fier aux apparences !!!). Vous pouvez couper la tête si vous ne voulez pas qu'on la voit sur la photo publiée, mais je vous veux dedans, et c'est tout.

On va voir si vous êtes aussi chiches d'être fous, drôles et créatifs qu'il y a...ouh la. 5 ans déjà.

J'attends de grandes choses de vous, mes padawans préférés. Je vous promets que la couverture à manches sera à la hauteur !!!

Ready ? Go !

(Oui vous pouvez m'insulter dans les commentaires, mais pas trop fort quand même !!)

mardi 28 juillet 2009

Premiers pas dans la cour

Cro-Mignonne, qui ne voyait pas tellement pourquoi abandonner les cocons familiaux (celui de ses parents et celui de Mary Poppins) a eu une sorte de déclic en visitant l'école maternelle fin juin.

Depuis : propreté et récurrence de la question "quand est-ce que je vais à l'école ?".

Sur les bons conseils de la dame qui l'a inscrite à l'école à la mairie (oui, hein, compliqué !), nous sommes allées ce matin, maintenant que les inscriptions sont administrativement confirmées, directement de la sortie du kiné (avec qui j'ai fait ma dernière séance, et le rideau sur l'écran est tombé, bye bye, lalalalalala !!) au centre de loisirs qui, justement, se trouve dans les locaux de l'école.

Je me disais que se familiariser un peu avec la chose avant la rentrée, pour une qui n'a jamais connu les joies de la vie en communauté, ça serait bien.

Et voilà t'y pas qu'on me propose de la prendre dès demain ! Cro-Mi consultée approuve, en extase qu'elle est devant un château de la salle de jeux et également devant les toilettes miniatures. On a les fascinations de son âge, n'est-ce pas ?

Je pensais la mettre le matin seulement pour un premier jour, mais en la consultant (bis, pour ce qui a trait à certaines décisions, nous consultons pas mal), elle me déclare tout de go que non, elle veut rester toute la journée, et la cantine, et la sieste, et le goûter, tout ça. Mais qu'il n'y a pas de problème puisque je vais venir la chercher après.

Tout compris.

Et me voilà, pauvre mère esseulée, à courir après une photo récente pour le petit dossier, ses dates de rappel de vaccins, et un bic pour écrire provisoirement son nom sur les vêtements et le sac de demain.

Pour le marquage de Doudou, j'ai pas trouvé, nous refusons l'une et l'autre d'écrire dessus. Un tout petit ruban à fixer quelque part ??!!

Bref, demain, ce sont les premiers pas dans la cour de l'école, et autant vous dire que devant sa joie à y aller, je suis à la fois ravie pour elle et complètement... vidée, larmoyante, plaintive sur mon bébé disparu, transformé en petite bonne femme qui sait ce qu'elle veut.

Et je me fais des films à base de "et si ?" (elle ne mangeait pas bien à la cantine, elle se sentait triste, seule, incomprise, rejetée,...). Bref je fais ma mère juive.

Et puis je pense à cette ribambelle d'enfants qui l'ont saluée quand on est parties en disant "au revoir Cro-Mignonne, à demain", et je me dis qu'elle va passer une superbe journée (et potentiellement bien dormir le soir, pas passer une heure à vouloir faire pipi, un bisou surprise, un dernier câlin, ranger ceci et celà, etc).

L'enfance, quoi.

La vie.

Qu'elle profite.

Edit, presque deux heures après "la rentrée".

Je fais une entorse (hihi) à ma promesse de ne pas me mêler de sa vie privée en reluquant par la fenêtre, histoire de vous montrer comment ça se passe bien.

En image : Première récré

lundi 15 juin 2009

Voisinages et douceurs du week-end

Vendredi, partie chercher ma fille, je me retrouve happée avec Mary Poppins dans l'édition locale de la fête des voisins.

Un peu gênée d'arriver mains vides (enfin, pleines d'affaires de ma fille), je me retrouve assise avec d'office dans les mains assiettes chargées de victuailles, à boire, enfin bref, maltraitée.

Samedi, balade en famille pour ré équiper la maison en verres, les nôtres étant victimes du lave vaisselle et de mes maladresses. Cro-Mignonne tombe en extase au passage devant une très belle maison de poupées en bois. Extase telle qu'on a eu un peu de mal à la décoller du truc.

Résultat d'une longue négociation : la maison sera offerte comme récompense lorsqu'elle sera propre.

Dimanche, cul à l'air, notre fille nous gratifie de deux magnifiques (hum hum, spéciale dédicace à Samantdi !) pipis in da pot ! Bien aidée par l'envie de la récompense et pour sa nouvelle passion pour le piano, encouragée par l'exhumation de son coffre à jouet d'un petit clavier qui n'avait jusqu'alors que peu retenu son attention.

Le tout entrecoupés de moments de jeu, de câlins, de pauses tendresses et gourmandes, de musique...

Bref, un joli week-end en douceurs et en bravo.

Le départ du matin fût donc difficile. D'autant que si j'arrive à couper mon cerveau des tracas du boulot, mon dos, lui, me fait ressentir la tension à évacuer.

Vivemetn vendredi qu'on recommence...

lundi 8 juin 2009

Balconneries !

Samedi, L'Amoureux me signalait un visiteur à plumes sur notre balcon.

Dimanche matin, j'en voyais un deuxième (madame venue s'assurer du bon état de la résidence ?).

Un peu plus tard dans la journée, nous avons revu le spécimen.

Bird1

Comme vous pouvez le voir, il était passablement affairé.

Bird2

Nid

On l'a un peu dérangé et depuis, pas de nouvelles. Alors histoire de lui rappeler que le lieu est accueillant, j'ai mis quelques miettes dans ma menthe, histoire de voir si ça les fait revenir...